L'espace d'un instant


L'objectif des cartes postales, depuis leur tout début, a été de partager des histoires à base d'images et de quelques anecdotes, racontant un petit bout de culture, de belles rencontres, et de [vulgarisation] historique. Mais aujourd'hui c'est un petit peu différent, et j'imagine que c'est ce qui m'a donné tant de mal à écrire cette postcard, car le point de départ semble relativement infime... Alors pour une fois, je vais vous parler de cette image en tant qu'image, et pas vraiment en tant qu'histoire.


C'est donc dans la grande mosquée de XiAn (que nous avons visité avec ma chère sœur il y a quelques semaines), que je vous emmène aujourd'hui. Tout au fond de la mosquée, se trouve le hall de prière, qui est réservé aux fidèles, mais que nous pouvons tout de même admirer de l'extérieur. L'intérieur est sombre, la lumière difficile, je passe donc un peu de temps pour tenter de mesurer la lumière et trouver le meilleur compromis pour le rouleau de Provia chargé dans l'appareil. La vitesse sera lente, un quart de seconde si ma mémoire est bonne, et malgré une tentative désespérée à main levée, je sors mon mini-trépied et le pose sur la petite borne incendie en face de l'ouverture centrale, prends une photo du grand hall vide, me délectant d'avance des superbes couleurs vertes de l'intérieur contrastant avec les teintes de vieux bois de l'extérieur. Mais quand je m'apprête à plier bagage, voilà qu'une jeune femme portant un long voile vient s'assoir en plein milieu de mon cadre. À peine le temps d'avancer la pellicule et de prendre la photo à l'aveugle, que la voilà repartie rejoindre son mari. L'image se trouvera être même mieux exposée que celle prise quelques secondes plus tôt, au calme, avec le grand hall vide. Il y a des fois où les planètes s'alignent, et il ne faut juste pas les rater, car au final chaque instant ne dure que... l'espace d'un instant.



XiAn, ancienne capitale de la Chine impériale, est située au centre du pays, et son héritage culturel est chargé des multiples influences qui ont parcourus la région durant des milliers d'années. L'islam, au même titre que le bouddhisme, est une de ces religions importantes venue de l'étranger et qui a eu et continue à avoir une grande influence dans le pays. J'éviterais tout sujet politique ici, avec notamment la situation actuelle dans la région du Xinjiang, sur laquelle je vous encourage cependant à [vraiment] vous renseigner par vous même... Mais il est important de noter l'importance de cet héritage culturel en Chine, car si l'islam n'est pas et n'a jamais été majoritaire, il reste relativement présent, notamment évidemment dans l'ouest du pays, où des minorités entières y sont converties. Ici nous parlons cependant d'une des plus anciennes mosquées du pays, datant du VIIIe siècle, et qui se trouve au cœur de la ville historique de XiAn. Celle-ci a pour particularité de ne pas ressembler aux mosquées traditionnelles, ayant un style très chinois et se ferait aisément passer pour un temple ou un jardin traditionnel parsemé de petits pavillons.


Après cette petite parenthèse chinoise, je m'envole dans quelques jours pour des terres qui me sont jusque là totalement inconnues, et vous laisserai donc sans trop de nouvelles durant les semaines à venir. On va faire le plein de belles histoires, d'images en tout genre, et surtout un grand bol d'air qui devient plus que nécessaire. À bientôt.