Long Biên


Bienvenue à Hanoï !!! Je vous avais promis de partir un peu au sud, nous voici donc dans une contré un peu différente pour quelques nouvelles presque fraiches. Tout a commencé il y a environ deux mois, où nous sommes allés essayer un nouveau restaurant Vietnamien sur Shanghai. Leur spécialité était le Bun Cha, une spécialité de rue de Hanoï faite de viande grillé et de vermicelles de riz à empaqueter dans des assortiments de feuilles diverses et variées. Pas de chance, forts de leur succès, on a du se rabattre sur des rouleaux de printemps, une salade de crevettes, mais surtout un fantastique café ! Un peu frustré mais quelques peu titillé par ce café, réfléchissant au weekend de 3 jours arrivant juste après, il ne nous en fallut pas plus pour regarder les billets d'avion et organiser notre première découverte furtive du Vietnam. Cinq jours plus tard, nous voici donc à Hanoï, ville complètement folle qui nous fait un bien fou. Outre les petits plaisirs culinaires locaux, nous avons donc pris une première journée pour explorer un peu la ville et surtout découvrir ce joyau d'architecture, le pont Long Biên.



Ce pont est aussi connu comme le pont Eiffel, construit presque à la même époque que la tour (1898-1902), d'une architecture toute de poutres d'aciers forcément très ressemblante, mais construit par l'entreprise Daydé et Pillé (qui fut absorbée par l'entreprise Eiffel...). Tout ceci évidemment durant la "glorieuse" période de l'Indochine française... C'est donc un pont immense, de 1680m de long, situé au nord-ouest de la vieille ville, qui traverse le fleuve Rouge. Celui-ci est munit d'une voie de chemin de fer centrale toujours en activité, et de deux voies réservées aux piétons et scooters, sur lesquelles la circulation est relativement importante. Nous nous sommes alors promené le long de ce pont mythique pendant un moment, profitant de la vue sur la campagne environnante de Hanoï, des petites embarcations de pêche, voyant au loin le pont routier (et plus moderne) traversant lui aussi le fleuve Rouge. C'est un lieu assez prisé des touristes, où l'on vient prendre le pont en photo, mais où finalement assez peu de monde s'aventure, la circulation devant freiner un peu les ardeurs de certains. De retour à l'hôtel, la journée fut courte mais dense, nous préparons nos affaires pour un départ très tôt le lendemain en bus, direction une destination un peu moins touristique, pour des images d'un autre genre, pleines de vert et de sourires.