Petits bateaux


Cette semaine, restons encore un peu sur le lac de l'Ouest, à Hangzhou, et ce petit moment particulier que nous avons pu y passer. Arrivant à la pointe sud-ouest du lac, nous sommes tombés sur un attroupement massif de touristes regardant les petits bateaux passer. Ici c'est l'embarcadère, enfin un bout de trottoir sur lequel quelques barques accostent pour y gagner leur pain avec des wagons de touristes prêt à voguer sur les eaux calmes du lac. Et ne faisant pas exception, nous avons alors décidé d'embarquer pour un tour de petit bateau, afin de nous reposer d'une longue journée de vélo et de marche et de prendre un peu le temps, de profiter de la météo très clémente de ce début de mois d'Octobre malgré une petite brume persistante.



On fait la queue tranquillement, et on après quelques minutes on finit par voir notre navire accoster, débarquant ses passagers pour accueillir... nous ! Et nous tombons alors sur ce charmant batelier, qui s'est fait un plaisir de nous taper la causette pendant près d'une heure et demie. Fort sympathique, il nous emmena aux bords de l'hôtel ayant accueillis le G20 l'an dernier, nous parlant de Hollande, Merkel et Obama, des arbres morts pour la construction d'un nouveau quai pour l'occasion. Puis il nous emmène un peu plus au large, nous approchons de l'attraction principale du lac, une petite île ainsi que ses trois mystérieux petits pavillons ancrés au milieu de l'eau.



Disposés en triangle non loin de l'île, ils ont été construits sous la dynastie Song en 1090, sur ordre de Su Shi, un poète alors gouverneur de cette région. Leur intérêt est cependant assez minime, car ils ne sont là que pour se rendre compte de la profondeur du lac. Bon on ne va pas se mentir, c'est très mignon, bucolique, on se laisse bercer par le clapotis de l'eau, par l'ai frais courant sur le lac, et surtout le calme, loin de la foule, seuls, nous quatre sur ce petit bateau, à profiter du temps qui passe toujours trop vite. Pour la petite anecdote, ces trois petits pavillons sont aussi inscris sur les billets de 1元, ce qui les rend incontournable pour toute personne passant par Hangzhou. Bref, un bel après-midi pour conclure cette découverte du lac de l'Ouest, et après plus de deux ans sur Shanghai, il était bien temps que je découvre Hangzhou, si proche et reposante, la destination idéale pour se sortir du rythme insensé de la ville pour quelques jours.