Au travers des brumes


Hier c'est un fort séisme qui a ébranlé la province du Sichuan, dans la région de Jiuzhaigou, que je n'ai malheureusement pas encore eu le temps de découvrir. Du coup je voulais partager une de mes premières images dans cette province un peu particulière, afin de rendre hommage à cette terre de caractère et aux personnes qui y ont laissés leurs vies.


Nous avalions les kilomètres dans un brouillard épais en provenance de Chengdu, sur une petite route sinueuse, entre les montagnes de plus en plus hautes. Après plusieurs heures de route, nous nous sommes arrêtés à l'entrée d'un tunnel, qui nous annonçait l'arrivée en terre Tibétaine. Le brouillard était alors plus épais que jamais, la température de plus en plus froide, et nous avons alors juste pris le temps de nous poser quelques minutes avant de repartir, pour un autre long bout de chemin. Mais c'est à ce moment là que notre voyage a vraiment commencé, dans ces nuages épais recouvrant notre route, dissimulant l'entrée de ce monde fabuleux. Car c'est bien une porte cachée qui nous attendait là, et quelle ne fut pas notre surprise de découvrir un temps parfaitement clair de l'autre côté du tunnel, dévoilant un paysage impressionnant, et nous accueillant alors dans ce monde inconnu. Cette image est vraiment le début de notre aventure, un prélude, une sorte de faille temporelle bercée de magie, qui nous a transportés aussi loin que possible de notre petit monde.